90 % des mots de passe peuvent être piratés

Une étude réalisée par l’entreprise Deloitte affirme que plus de 90 % des mots de passe que nous utilisons pour aller sur notre boîte mail, sur notre compte en banque ou sur nos réseaux sociaux favoris sont vulnérables.

90 % des mots de passe peuvent être piratés

Crédit : Thinkstock

Ce que révèle l’étude de Deloitte publiée mardi au Panama et rapportée par nos confrères du Vif/L’Express est assez impressionnant. En effet, il en ressort qu’avec les 1.000 mots de passe les plus communs pour les utilisateurs, il est possible d’accéder à 91% des services « protégés ».

Les mots de passe les plus faibles et les plus communs sont donc très vulnérables aux attaques de pirates et permet à ceux-ci d’accéder facilement aux données privées que l’on trouve sur les réseaux sociaux, les sites de vente ou encore les comptes en banque.

Autre élément révélé par l’étude : 79% des utilisateurs concentrent 500 des mots de passe les plus courants, 40% les 100 plus communs et 14% les 10 plus habituels. Pour Francisco Martin, « le problème le plus grave des mots de passe est leur réutilisation. L’être humain, pour une question de mémoire, retient cinq, six, sept mots de passe, et naturellement on les utilise pour tout, ce qui les rend très fragiles ».

Responsable éditorial pour Businews.be