Le bloc polystyrène au service de nos piscines

Qui l’eût cru: de plus en plus de piscines sont aujourd’hui construites au départ de bloc de polystyrène, cette matière que l’on croyait autrefois cantonnée aux emballages. Gros plan sur le polystyrène et ses multiples usages! 

Le bloc polystyrène au service de nos piscines

Le polystyrène en pratique

Le polystyrène ou PS provient du secteur pétrochimique. On l’obtient par polymérisation du styrène, d’où son nom.

Solide à 20°C, il est néanmoins pâteux à 120°C pour fondre au-delà de 150°C.

Il est l’un des plastiques industriels les plus courants dans notre quotidien.

Il peut se présenter sous trois formes distinctes: le polystyrène cristal lorsque transparent, le polystyrène choc dès lors qu’on lui adjoint du caoutchouc et le polystyrène expansé, aussi appelé PSE.

Bloc de polystyrène + bloc de polystyrène = piscine

Présent dans la plupart des cartons d’emballage, le polystyrène n’en est toutefois pas réduit à cela. Il se fraye actuellement un chemin dans nos jardins, où il sert de structure… à nos piscines, puisque imperméable et résistant aux chocs.

Le polystyrène est partout!

Lorsque l’on décortique ce qui nous entoure, on ne tarde pas à se rendre compte que le polystyrène est tout simplement partout!

De par sa densité et sa très faible absorption de l’eau, il lui arrive également fréquemment de se muer en planches de funboard ou en flotteurs.

Résistant aux chocs comme dit plus haut, il fait également office de boîtiers de CD sous sa forme cristal.

Des maisons peuvent également être érigées à travers lui. Le polystyrène sous forme de bloc permet en effet de construire des murs en béton armé ayant la particularité d’être très isolants. Les blocs en polystyrène, également appelés blocs coffrants isolants, permettent en effet la construction de maisons à basse énergie, passives, voire zéro énergie.

Il a également divers usages militaires puisqu’il fait partie de la composition de la bombe à hydrogène ainsi que du napalm moderne.