Jardin zen : nos astuces d’aménagement

Jardin zen : nos astuces d'aménagement

Plénitude et bien-être, c’est ce que vous voulez ressentir dans votre jardin. Problème : son état actuel inspire tout sauf la relaxation. La seule solution est d’aménager votre jardin de sorte que vous vous y sentiez bien. Découvrez nos conseils. 

Avant toute chose, dessinez un plan

Le plan est la meilleure chose à faire pour un aménagement, quel qu’il soit. Il vous permet de mieux visualiser l’état du chantier, qu’il s’agisse d’un jardin ou d’une pièce d’habitation. Vous serez ainsi plus conscient de votre espace et il sera plus facile de prévoir des aménagements. De cette façon, vous pourrez mieux identifier le type de jardin zen que vous souhaitez. Parce que oui, il en existe plusieurs sortes !

Créez un point d’eau

Une chose que quasiment tous les jardins zen ont en commun, c’est bien le point d’eau. Pour un aménagement digne de ce nom, il vous faudra obligatoirement un petit étang. Il a un rôle apaisant et purifiant dans le jardin. Si vous ne souhaitez pas d’eau, vous pouvez aussi simuler un cours d’eau ou un lac à partir de petits cailloux ou galets que vous aurez placé soigneusement, pour rappeler la forme des vagues.

Les plantes au premier plan

Le jardin zen doit représenter une sorte de mini paysage japonais. Pour ce faire, il faut évidemment placer quelques plantes et fleurs. Après tout, que serait un jardin sans plantes ? Il faut tout particulièrement prêter attention aux détails urbanistiques et les limiter au maximum. En d’autres termes, si votre jardin est délimité avec un mur en béton, recouvrez-le de plantes grimpantes ou encore d’une rangée de bambous.

Décorations asiatiques

Outre l’eau et les plantes, le mobilier a toute son importance dans le jardin. Surtout si le thème est la zénitude à la japonaise ! Statues de Bouddha, lanternes en pierre, préau avec une toiture de style asiatique, … Le tout est de décorer votre extérieur avec des objets en matériau naturel et en parcimonie. Votre aménagement de jardin à Verviers doit être zen et non pas un musée sur l’histoire du Japon. 😉