Le cristallerie du Val Saint Lambert à deux mois pour s’envoler

Grâce à une décision judiciaire accordée cette semaine par le tribunal de commerce offrant la protection judiciaire à la cristallerie du Val Saint Lambert, Justin Onclin, l’administrateur-délégué, a deux mois pour trouver un partenaire.

Le cristallerie du Val Saint Lambert à deux mois pour s'envolerNos confrères de L’Avenir annonce que la cristallerie du Val Saint Lambert est à l’abri de ses créanciers jusqu’au mois de septembre grâce à la décision rendue cette semaine par le tribunal de commerce qui a accordé à la cristallerie la protection judiciaire. Ces deux mois supplémentaires doivent permettre à Justin Onclin, administrateur-délégué de la cristallerie du Val Saint Lambert, de réorganiser l’entreprise et de « parvenir à un accord avec le partenaire français avec lequel nous sommes en contact depuis un certain temps », explique-t-il.

Pas de réduction de personnel en vue

Le cristallerie du Val Saint Lambert à deux mois pour s'envoler

Crédit : www.val-saint-lambert.com

Si le but de la cristallerie est de réduire ses coûts de production, Justin Onclin assure qu’il n’est « pas question de réduction de personnel ». Bonne nouvelle donc pour tous les employés et ouvriers du Val Saint Lambert.

En outre, on annonce que le nouveau four acquis l’année dernière pour un million d’euros sur fonds propres est à l’arrêt depuis le mois d’avril à cause « d’une série de problèmes techniques ». L’affaire est aujourd’hui entre les mains des avocats de la cristallerie du Val Saint Lambert et du fournisseur du four mais elle risque de prendre du temps et l’entreprise n’en a pas beaucoup.

Affaire à suivre donc…