Une maison écologique pour des factures réduites

Vous projetez de construire une maison dans un avenir plus ou moins proche? Avez-vous déjà pensé à vous orienter vers la construction d’une maison écologique? Les maisons basse énergie, passives, zéro énergie ou encore à énergie positive vous permettent de considérablement faire diminuer vos factures énergétiques. Pour tendre vers ce résultat, de grandes mesures, certes, doivent être mises en oeuvre, bien que parfois certaines particularités suffisent à faire la différence…

L’ossature bois: la matériau écologique par excellence

Rentabilité et écologie doivent être vos maîtres mots tout au long du processus de construction et même avant ce dernier. Le choix du matériau utilisé a, dans ce cas précis, toute son importance. Notez que les constructions en ossature bois, par exemple, permettent une isolation optimale, l’isolation étant l’une des bases de la maison écologique.

Une question d’agencement

Réfléchissez également à l’agencement de votre maison. Veillez à l’orienter comme il se doit et munissez cette dernière de grandes baies vitrées afin de pouvoir bénéficier d’une entrée naturelle de chaleur et de luminosité.

Des mesures simples, mais efficaces

La question des énergies renouvelables doit également vous être posée. En optant pour l’installation d’une citerne d’eau de pluie ou de panneaux solaires, vous permettrez à vos factures d’eau et d’électricité de dégonfler.

Sachez également qu’un dispositif aussi simple qu’un régulateur de température permet de belles économies d’énergie. Au lieu de chauffer continuellement votre habitation, même durant votre absence, réglez le régulateur de façon à ce qu’il distille la bonne dose de chaleur pour votre retour du travail ou encore pour le moment du petit déjeuner.

Diminuer votre facture énergétique ne nécessite pas forcément de gros investissements, agir de façon intelligente et réfléchie, revoir son mode de fonctionnement actuel permet souvent de très belles surprises à la réception de la douloureuse, qui ne le sera plus tant que ça… 😉

Comme on dit: il n’y a plus qu’à!