Le microcrédit : avantages et inconvénients

Prêt bancaire - Micro crédit

Nous avons tous déjà eu besoin d’une petite aide financière pour réaliser un projet. Que ce soit pour acheter une voiture, faire construire une maison ou simplement pour pouvoir payer ses factures, nous avons tous déjà eu besoin d’un crédit ou d’un prêt. Pour les personnes moins favorisées, il existe le microcrédit. Le microcrédit est aujourd’hui sujet à beaucoup de controverses… Alors, est-il vraiment avantageux, ou carrément dangereux ?

Qu’est-ce que c’est ?

Le micro crédit est un prêt d’un montant faible attribué à des entrepreneurs, à des artisans ou à des particuliers qui n’ont pas droit aux prêts bancaires classiques. En général, il est plus utilisé dans les pays en voie de développement car il permet de créer de nouvelles activités avec un faible budget. Cependant, il se pratique de plus en plus dans des pays développés.

Avantages

Le premier avantage du microcrédit est qu’il permet à un certain nombre de personnes, l’accès au financement de leur projet. Il permet aussi parfois aux personnes ayant des difficultés financières, de se sortir du cercle vicieux du manque d’argent qui peut empêcher par exemple de trouver un emploi ou de créer une entreprise. Cela réinstaure aussi une discipline budgétaire.

Inconvénients

De nombreuses critiques sont émises par rapport à ce mode de financement. Tout d’abord, le taux d’emprunt est souvent jugé trop élevé. Comme on prête à des gens exclus du système classique, le prêteur augmente les taux et donc le coût du crédit pour compenser le risque. Une seconde critique est qu’il est fort limité. Le montant est assez restreint et parfois, ne permettrait pas à des personnes vraiment en difficulté de s’en sortir. La dernière critique que l’on peut faire à ce système est qu’il n’y a pas de suivi ou de formations. Ces emprunteurs sont exclus du système classique pour une bonne raison. Ainsi, leur donner accès au capital sans les accompagner peut les amener à mal gérer l’argent reçu, allant parfois même jusqu’au surendettement.