Nouveau rachat pour AB InBev : Oriental Brewery

ab-inbev

AB InBev a annoncé ce lundi matin dans un communiqué de presse avoir racheté le premier brasseur sud-coréen, Oriental Brewery (OB), pour la somme totale de 5,8 milliards de dollars. 

La nouvelle de ce rachat avait déjà été évoquée il y a une petite semaine par l’hebdomadaire britannique The Economist qui avait annoncé le rachat pour une somme avoisinant les 4 milliards de dollars. Finalement, le premier groupe brassicole mondial a dû débourser 1,8 milliard supplémentaire pour acquérir la brasserie sud-coréenne.

AB InBev avait vendu Oriental Brewery en 2009 !

En juillet 2009, AB InBev était déjà propriétaire d’Oriental Brewery mais l’entreprise brassicole louvaniste avait décidé de revendre la brasserie sud-coréenne pour 1,8 milliard de dollars aux sociétés d’investissement Kohlberg Kravis Roberts (KKR) et Affinity Equity Partners (AEP) pour 50% chacune. Cependant, lors de cette vente en 2009, une clause avait été obtenue afin qu’AB InBev puisse racheter le brasseur sud-coréen dans un délai de cinq ans, c’est-à-dire avant le mois de juillet 2014.

Après la vente de 2009, Oriental Brewery a bien grandi au point de devenir le premier groupe brassicole de Corée du Sud grâce à une forte croissance de la marque Cass. Carlos Brito, CEO d’AB InBev a déclaré être « très heureux d’investir en Corée du Sud et de travailler à nouveau avec Oriental Brewery. OB va renforcer notre position sur un marché asiatique en pleine croissance »