Quelques conseils avant de passer à la cigarette électronique

Une étude (Lévy Dt, et al. 2017) rendue publique dans le magazine médical Tobacco Control a démontré que la cigarette électronique permettrait de diminuer de 25 % le nombre de tués attribuable au tabac. À ce titre, elle reste clairement une bonne alternative à la cigarette classique. Et pour cause, en plus d’être moins nocive pour la santé, elle apporte la même sensation que la clope, bien qu’elle se présente sous une autre forme.

En effet, elle comprend trois parties principales, à savoir une batterie, un atomiseur et un réservoir destiné à stocker l’e-liquide, lequel sera vaporisé sous l’effet de la chaleur (à une température d’environ 50 °C). Ainsi, contrairement à la « tueuse », c’est la vapeur mélangée à l’air inspiré qui va atterrir dans les poumons de l’utilisateur, et non plus de la fumée toxique.

Les critères à prendre en compte avant d’acheter une cigarette électronique

Les magasins spécialisés dans l’e-cigarette regorgent de modèles et de marques, à tel point qu’il est difficile de s’y retrouver, surtout pour les débutants. Ainsi, avant d’opter pour un appareil en particulier, il existe plusieurs paramètres à prendre en compte.

Parmi ceux-ci : l’autonomie. C’est un élément essentiel à considérer pour ne pas être à court de batterie pendant la journée et s’assurer de la meilleure expérience de vapotage possible. Une autonomie d’environ 24h est à privilégier.

Autre critère d’achat : le type de tirage, qui peut être direct ou indirect. Il s’agit de deux techniques d’inhalation pour apprécier au mieux des effets du vapotage. Pour le tirage direct, l’utilisateur vapote comme s’il fumait de la chicha, avec de grandes bouffées qui finissent dans l’appareil respiratoire. Quant au tirage indirect, c’est la technique qui se rapproche le plus de la manière de griller une clope classique. Autrement dit, le vapoteur aspire de petites bouffées de vapeur pour les garder dans la bouche, avant de les rejeter par le nez ou les avaler.

Enfin, le dernier paramètre auquel il faut rester attentif est les arômes. Il n’existe pas de règle précise, puisque l’essentiel est de se faire plaisir en choisissant les senteurs que l’on apprécie.

Bien choisir son e-liquide

Le choix d’un e-liquide dépend avant tout du type de tirage souhaité. Pour un tirage direct par exemple, les liquides à base visqueuse et avec un temps de maturation suffisant (steep) conviennent le mieux.

Pour les ex-fumeurs qui ont décidé de se mettre à la vape, ils préféreront des E liquide discount contenant de la nicotine. Cela facilitera le passage à la cigarette électronique tout en évitant les nombreux effets secondaires relatifs au processus de sevrage.

Dans tous les cas, il faut savoir que le e-liquide est composé généralement de 4 molécules, dont :
– le propylène de glycol ;
– la glycérine végétale ;
– les arômes qui donnent à l’e-cig ses fameux goûts de friandises ou de fruits.
– et éventuellement de la nicotine.

Pour trouver le parfum adapté à ses besoins, il ne faut pas hésiter à s’adresser à un professionnel de la vente de liquide de cigarette electronique.

Faciliter le passage à la cigarette électronique

Pour passer facilement de la clope à la cigarette électronique, voici quelques conseils :
– opter pour un kit qui permet de profiter de la vape une journée entière sans avoir besoin de recharge. De nombreux magasins mettent à la disposition des utilisateurs des kits de cigarette electronique pas cher.
– Éviter de réduire brusquement le taux de nicotine du e-liquide, pour éviter les éventuels effets de manque ;
– Le vapotage doit être une expérience agréable. Pour cela, il ne faut pas hésiter à tester différents d’e-liquides et d’essayer de nombreux parfums.