Synolyne : une spin-off dédiée au traitement de l’arthrose

Kitozyme et l’Université de Liège viennent de lancer une spin-off : Synolyne. Son but sera de se concentrer sur le traitement de l’arthrose.

Synolyne : une spin-off dédiée au traitement de l'arthroseL’entreprise Kitozyme, basée dans le zoning d’Herstal, près de Liège, vient d’annoncer qu’elle avait lancé sa première spin-off en collaboration avec l’Université de Liège.

Cette spin-off, nommée Synolyne, sera doté d’un capital de départ d’un million d’euros et se concentrera sur la recherche, le développement et la commercialisation d’un dispositif médical visant à lutter contre l’arthrose en favorisant la réparation du cartilage.

Comme Kitozyme l’indique sur son site internet, l’arthrose est une maladie de l’articulation qui affecte plus de la moitié des personnes de plus de 65 ans.

Pour lutter contre cette maladie, Kitozyme (qui est leader mondial dans la production de chitosane végétal), lance donc Synolyne dans le but de développer un gel contenant des micro-billes à base de KiOmedine-CsU®, un chitosane ultra-pur qui devrait constituer un bio-matériau de supplémentation des articulations arthrosiques. Autrement dit, ce gel devrait pouvoir permettre à la personne de pallier sa carence en cartilage.