Tout savoir sur le baptême

Vous hésitez à baptiser votre enfant? Vous songez vous-même à vous faire baptiser? Peut-être vous questionnez-vous simplement quant à cette cérémonie religieuse? Quoi qu’il en soit, cet article devrait vous éclairer. 

Le baptême, qu’est-ce que c’est?

Avant toute chose, définissons ensemble ce qu’est un baptême dans le sens traditionnel du terme….

Baptême est un mot d’origine grecque signifiant « plonger », « immerger ». Le baptême peut être apparenté à un rite de passage. Il est l’action à travers laquelle le baptisé entre dans la famille de Dieu.

Tout savoir sur le baptême

Les différentes étapes et symboliques du baptême

La première étape consiste à verser à trois reprise de l’eau sur le front du futur baptisé. À l’issue de cette action, le curé prononce la formule connue de tous: « Je te baptise au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit« . L’eau représente ici la vie. Jean disait d’ailleurs à ce sujet les mots suivants: « Personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le Royaume des cieux.« 

Si le baptême au sens strict du terme se termine à ces simples gestes, il existe tout un cérémonial autour. En effet, s’en suit le Saint-Chrême. Ce dernier consiste à répandre une huile parfumée sur le front du baptisé. Pour poursuivre, le baptisé est autorisé à revêtir un vêtement blanc traduisant l’accès à une nouvelle vie, pure. Après cette étape, un cierge est allumé. La flamme de ce dernier est le symbole du chemin que le baptisé est invité à suivre. La cérémonie se termine enfin par la signature du registre par les parents, la marraine et le parrain. Ces deux derniers en profitent régulièrement pour offrir un cadeau religieux symbolique (bijou, crucifix, chapelet, statue, etc.) à celui qu’ils guideront tout au long de sa vie et aux côtés duquel ils croiront.

Qui peut se baptiser?

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le baptême n’est pas uniquement réservé aux nouveaux nés. Des personnes de tous âges peuvent se faire baptiser, il n’existe aucune restriction. Si, à 50, vous ressentez l’envie et le besoin d’en passer par là, rien ne vous l’interdit.