Les 3 types de pompe de transfert

Une pompe de transfert, comme son nom l’indique, sert à pomper. C’est-à-dire transvaser un liquide d’un contenant à un autre. Il en existe plusieurs sortes que nous allons énumérer dans cet article. Les 3 types de pompe de transfert

La pompe de transfert électrique

Cette pompe est utile lors de transferts fréquents ou pour des gros volumes de liquide. On peut les utiliser pour transvaser du carburant (essence, diesel,…), des produits chimiques et des liquides alimentaires comme du lait ou du jus. La plupart des pompes de transfert électriques sont auto-amorçantes. En d’autres termes, elles n’ont pas besoin d’être complètement pleines pour fonctionner.

La pompe de transfert à canne

Cette pompe est manuelle. Elle est dotée soit d’une manivelle, soit d’un levier. Elle existe en une multitude de tailles et sert spécifiquement aux transferts de liquide dans les tonneaux, fûts ou cuves. Elle est utile pour transvaser des liquides tels de le mazout, le diesel ou encore certains types d’huile. Pour de gros volumes, il faut se servir d’une pompe de transfert à canne avec manivelle. Le modèle avec levier, lui, est utile pour des petites quantités de liquide.

La pompe de transfert à bille

Cette pompe, qui est aussi appelée pompe à siphonner, est la plus basique des trois. Elle utilise le principe des vases communicants. Elle est dotée d’un tuyau avec un embout contenant une bille. La pompe de transfert à bille est utile pour transvaser de petites quantités de liquide de façon régulière. On l’utilise pour des liquides comme le carburant ou l’eau. Attention, lorsqu’on l’utilise, il faut que le réservoir source soit placé plus haut que le réservoir receveur.