Une startup qui décrypte les « captchas »

Les captchas sont utilisés par des sites internet afin de distinguer les utilisateurs humains des ordinateurs mais ce service risque de ne plus durer très longtemps. Une startup américaine vient d’annoncer que son logiciel pouvait lire ces captchas.

captchasLe captcha consiste en une combinaison de chiffres et de lettres que tout internaute a déjà vus sur un site internet lorsqu’il devait confirmer une inscription ou pour accéder à un service web (voir l’image ci-contre). L’objectif du captcha est simple : il permet au réseau, au service ou au site web d’éviter que des ordinateurs s’enregistrent automatiquement et y introduisent du spam.

Dernièrement, une startup de San Francisco, Vicarious, a annoncé que son logiciel pouvait déchiffrer ces captchas. Heureusement pour les propriétaires de ces sites internet, Scott Phoenix, co-fondateur de Vicarious a déclaré à Reuters que le but n’était pas de vendre ou d’utiliser le software. Voici ce qu’il a expliqué:

Nous voulons simplement démontrer que nous pouvons effectuer le premier pas vers un ordinateur fonctionnant comme un cerveau humain.

Il arrive régulièrement que des spécialistes arrivent à mettre au point des logiciels capables de lire les captchas et c’est pour cette raison qu’ils sont de plus en plus difficiles à lire. Lors d’une démonstration, le logiciel de Vicarious a réussi à déchiffrer les captchas de PayPal et de Google. Pas mal.

Le but de cette création est donc de prouver aux entreprises qu’elles peuvent équiper les ordinateurs d’une certaine intelligence artificielle pour la reconnaissance d’images ou de textes.

Pour contrer ces logiciels, de nombreux services font aujourd’hui appel à une vague illustration ou à une silhouette qu’il faut reconnaître, ce qui n’est pas encore possible pour les ordinateurs.