Nos confrères de La Meuse annoncent ce mardi que le groupe EDF-Luminus devrait dévoiler un plan d’économies ce mercredi. Il devrait toucher une centaine de travailleurs de la région liégeoise.

Le plan d’économies devrait mettre sous cocon la centrale Turbine Gaz-Vapeur (TGV) de Seraing qui, sur les deux premiers mois de l’année 2013, n’aura fonctionné que 48 heures et seulement 1500 heures sur l’ensemble de l’année 2012. Du coup, cette centrale n’est plus vraiment rentable et une centaine d’emplois seraient menacés.

Toujours selon La Meuse, au vu du prix élevé du gaz, il est préférable d’utiliser l’électricité provenant des centrales nucléaires ou des énergies renouvelables. Du coup, les centrales TGV ne servent qu’en cas de pics de consommation.

Mardi, Didier Nicaise, le secrétaire général de Gazelco, affirmait à l’agence Belga que « Nous avons des inquiétudes quant à l’avenir du site, mais formellement, nous ne savons encore rien. Nous avons eu un entretien avec la direction qui nous a fait part du contexte économique tendu et des difficultés auxquelles elle doit faire face. Elle nous a annoncé qu’il fallait diminuer les coûts, mais n’a pas formellement évoqué de fermeture ».

Plus d’informations devraient survenir après la réunion du Conseil d’administration qui se réunit ce mercredi après-midi.