Fiat rachète Chrysler et triomphe en Bourse

Le groupe italien Fiat a annoncé à l’aube de cette nouvelle année 2014 la conclusion d’un accord afin d’acquérir la totalité des parts de l’américain Chrysler pour 4,35 milliards de dollars. Suite à ce rachat, le titre du constructeur italien a clôturé la journée sur un bond de 16,2% à 6,92 euros.

fiat-reuters

Crédit photo : Reuters

La surprise était grande au lendemain du réveillon de nouvel An lorsque le groupe italien Fiat a annoncé le rachat au fond américain Veba des 41,6% de Chrysler qui lui manquait encore (Fiat avait déjà racheté environ 60% des parts précédemment). La somme totale de la transaction s’élève à 4,35 milliards de dollars soit 3,2 milliards d’euros et aussi bien la presse italienne que la Bourse ont applaudi ce rachat. À la Bourse de Milan, le titre de l’action Fiat s’est envolé dès les premiers échanges et a clôturé la journée sur une note de +16,2% à 6,92 euros.

L’accueil réservé au constructeur historique italien par les journaux nationaux a également été chaleureux, ce qui n’a pas toujours été le cas puisque l’administrateur-délégué de l’entreprise, l’italo-canadien Sergio Marchionne, a plusieurs fois été accusé de vouloir abandonner la péninsule au profit de l’Amérique du Nord, plus flexible et plus dynamique.

Les syndicats ont, eux aussi, bien accueilli la nouvelle du rachat. Ils espèrent que celui-ci aura des répercussions positives pour les usines Fiat en Italie. Enfin, les analystes financiers estiment que Fiat a réalisé une très bonne affaire en ne payant « que » 4,35 milliards de dollars pour Chrysler alors que sa valeur est plutôt estimée à 5,1 milliards de dollars.

La nouvelle de ce rachat est un signe positif pour le marché de l’automobile européen qui ne vit pas ses heures les plus agréables de son histoire même si les prévisions semblent être plus enthousiastes pour 2014.

Sources : Le Vif