La Belgique se dirige-t-elle petit à petit vers une deuxième vague de crise ? C’est ce qu’on pourrait conclure du rapport annuel de Graydon sur le paysage entrepreneurial belge relayé par Le Soir.

2012 a été une année de records pour le monde entrepreneurial belge, mais une année de tristes records. En effet, depuis 2007, jamais autant d’entreprises de s’étaient dissoutes alors que la baisse du nombre annuel de constitutions est également la plus importante de ces six dernières années. Le bureau d’étude et d’informations commerciales Graydon a publié fin 2012 un rapport montrant qu’il y avait eu 6.733 créations d’entreprises en moins par rapport à 2011. Et lorsque l’on regarde le graphique ci-dessous, on remarque que les cessations d’activités (en bleu) seront bientôt plus nombreuses que les créations d’entreprises (en rouge).

La Belgique vers une deuxième vague de crise ?

Selon Eric Van den Broele, senior manager à la Recherche et au Développement chez Graydon, en chiffres absolus, le nombre net d’entreprises continue d’augmenter mais cela fait maintenant plusieurs années que les cessations sont en hausse proportionnellement au nombre de créations. Les signes ne sont donc pas bons, d’autant plus que Graydon affirme que ces constatations sont identiques aux signes avant-coureurs de la crise de 2009. D’après Eric Van den Broele, « nous entamons une deuxième vague de crise, qui s’ajoute à la première ».

Enfin, au niveau des faillites, l’année 2012 a également constitué un record, dépassant l’année 2011 de 5,24%. A l’heure actuelle, un employeur sur 82 est obligé de déposé le bilan et ce chiffre risque d’augmenter au cours des mois à venir.