Le tourisme wallon ne va pas bien. Les dernières tendances du secteur inquiètent. Le manque d’accueil et la diminution de la fréquentation sont les principaux signes négatifs.

Le tourisme wallon ne se porte pas au mieux

Crédit : Reporters

L’information nous provient de nos confrères de L’Avenir dans leur édition de vendredi : le le tourisme wallon ne va pas bien. En effet, pendant l’assemblée générale d’Attractions et Tourisme, les dernières tendances du secteur ont été présentées, et elles ne sont pas bonnes.

Pour offrir ces dernières tendances, la fréquentation de 97 lieux touristiques a été analysée entre 2004 et 2012. Et le résultat est plutôt inquiétant : on signale une baisse de la fréquentation de ces attractions touristiques ainsi qu’un manque d’hébergements. Plus précisément, s’il apparaît que le secteur récréatif reste plutôt stable, le secteur culturel (musées, monuments historiques, etc.), lui, a connu une baisse de fréquentation de 20%.

Selon Bernard Torlet, directeur de l’Abbaye de Maredsous, « il y a une érosion progressive du nombre de visiteurs en Wallonie ». Et il pointe du doigt la problématique de l’hébergement : « il manque des espaces d’accueil de qualité. Ce qui impacte l’ensemble des secteurs touristiques. »

Le secteur de l’hébergement, lui, trouve des explications ailleurs : « les voyages low-cost minent le tourisme local depuis plusieurs années », indique Khevyn Torres, responsable de la communication de la Fédération des gîtes de Wallonie. Du coup, le touriste wallon boude les activités touristiques de sa région car il rechercherait plutôt le soleil et ferait plus attention à son portefeuille.