Plus de 45.000 Belges n’arrivent plus à payer leur crédit hypothécaire

contrat-maison-cles-signeSelon la centrale des crédits aux particuliers, 45.782 Belges n’arriveraient plus à rembourser leur crédit hypothécaire. Par rapport à l’année passée, c’est 4,5% de plus. A quoi est-ce dû et comment éviter ce genre de situation ?

Il y a quelques semaines de cela, l’autorité des services et marchés financiers nous annonçait qu’un Belge sur quatre ne pouvait pas faire face à des imprévus financiers. Aujourd’hui, c’est plus de 45.000 Belges qui n’arrivent plus à rembourser leur crédit hypothécaire. Tous ces chiffres sont donc alarmants ! La Belgique serait-elle mois bien informée que ses voisins européens ou aurait-elle des problèmes à gérer son argent ?

Trop de précipitation

La première hypothèse de cette hausse serait que les gens souscrivent un crédit hypothécaire sans vraiment calculer ce qu’il aura comme impact dans leur ménage. Attirés par les taux avantageux de cette dernière année, beaucoup de personnes se sont précipitées pour obtenir un bon crédit hypothécaire de peur qu’ils ne puissent plus jamais profiter de taux aussi bas.Du coup, ces personnes acceptent des crédits qui parfois sont très dures à assumer financièrement pour obtenir un bon taux.

Informez-vous et comparez !

Pour obtenir de bon taux, les banques demandent parfois en contrepartie une durée de remboursement plus basse ou des mensualités plus élevées. Sans s’être informés auparavant, il est difficile pour les jeunes ménages de savoir ce qu’ils sont en mesure d’accepter comme crédit. Oui il est intéressant de se débarrasser de son crédit au plus vite mais il faut pouvoir continuer à vivre normalement pendant cette période. Ne vous précipitez donc pas, un crédit hypothécaire ne se choisit pas à la légère !

Afin de vous informer au mieux, demandez l’avis de votre entourage qui pourra vous donner son ressenti quant à la formule de crédit qu’ils ont choisi. Le plus important étant de choisir un crédit hypothécaire qui est adapté à sa capacité de remboursement.

Prenez donc le temps de comparer un maximum d’offres et de faire fonctionner la concurrence. Vous y serez forcément gagnant.

Source: Sudinfo.be

 

Responsable éditorial pour Businews.be