Du sport au réveil : bonne ou mauvaise idée ?

Certaines personnes n’hésitent pas à brancher leur réveil 1h30 plus tôt pour une séance de running ou de fitness. Inconscients ou génies ? On fait le point.

Les adeptes du sport matinal sont de plus en plus nombreux. Pour eux, faire de l’exercice physique au réveil n’aurait que des avantages… Vraiment ?

Sport au réveil : les pour

1.Au réveil, on est plus frais et dispo : cela peut paraître paradoxal, mais brancher son réveil plus tôt permettrait d’être tout simplement plus en forme. Une fois que vous avez trouvé votre rythme, votre corps est parfaitement prêt à fournir un effort. Bref, vous n’êtes pas fatigué après une longue journée de boulot.

2.Au réveil on a le temps : quand on y réfléchit, c’est assez logique. Entre 7h et 8h vous avez probablement moins d’obligations et de distractions qu’entre 19h et 20h, non ?

3.Le sport au réveil est l’assurance de mieux dormir le soir. En effet, l’exercice physique produit de la chaleur et envoie le signal à votre cerveau de resté éveillé. Parfait le matin, moins pratique avant de se coucher !

Et les contre !

1.L’offre de cours collectifs est limitée le matin, elle explose le soir. Certes, cela a tendance à changer mais faire du sport au réveil vous condamne à vous priver de l’aspect social d’un training dans un club de sport.

2.Faire du sport le soir permet aussi de relâcher le stress emmagasiné au long de la journée. Au réveil, on n’a pas vraiment besoin de se défouler pour évacuer ce que l’on aurait voulu dire à son patron…

3.Qui dit sport au réveil dit bien souvent sport à jeun. Et franchement, ce n’est pas pour tout le monde. Si certains s’en accommodent très bien, d’autres ont réellement besoin de manger avant de fournir un effort plus ou moins long et intense. À vous de connaître votre appétit mais si il vous est nécessaire de manger un petit bout, le sport au réveil devient plus compliqué.