Les investisseurs mondiaux se tournent vers les pays émergents

Selon la CNUCED, l’année dernière, les pays émergents ont attiré 20% des investissements étrangers mondiaux. C’est 14% de plus qu’il y a 10 ans.

Les investisseurs mondiaux se tournent vers les pays émergents

Crédit : Imageglobe

Les pays émergents, la Chine, la Russie, le Brésil, l’Inde et l’Afrique du Sud, ceux qu’on appelle aussi les BRICS, ont également connu une belle ascension en ce qui concerne leurs investissements. En effet, s’ils représentaient 1% des investisseurs mondiaux il y a 10 ans, ils en incarnent aujourd’hui 9%.

Voici quelques chiffres qui étaieront les propos de la CNUCED :

  • En 2012, l’investissement étranger direct dans les BRICS a atteint 263 milliards de dollars, soit trois fois plus qu’au début des années 2000.
  • Cet investissement étranger direct dans les BRICS représente 20% du total des investissements mondiaux (1.300 milliards).
  • 46% de ces investissements étrangers directs ont été dirigés vers la Chine, 25% pour le Brésil, 17% pour la Russie et 10% pour l’Inde.
  • Les BRICS ont investi 126 milliards de dollars l’année dernière contre 7 milliards de dollars en 2000.
  • Ces investissements sont pour 42% d’entre eux dirigés vers les pays développés (34% vers l’Union européenne).
  • Les BRICS investissent également beaucoup dans les pays en développement de leur région.