Les refus de crédit aux PME augmentent

Selon une information du SNI relayée par nos confrères de L’Echo, le nombre de PME se voyant refuser un crédit augmente et, souvent, les motivations des refus ne sont pas claires.

Les refus de crédit aux PME augmentent

Crédit : Gamma

D’après une étude réalisée par le Syndicat Neutre des Indépendants (SNI), le nombre d’entrepreneurs à qui un crédit a été refusé a augmenté de 45% en deux ans. D’après cette étude, 29% des entrepreneurs se sont vu refuser un crédit de leur banque ces deux dernières années. Lors d’une étude du même genre effectuée en février 2011, ce taux était de 20%.

Quels sont les crédits les plus souvent rejetés ? Toujours selon cette étude de le SNI qui interrogé 507 indépendants et PME, 44% des demandes de crédit-pont, 14% des demandes de crédit d’investissement et 32% des demandes de crédit de caisse sont rejetées.

Le SNI déplore le fait que dans 20% des cas, l’entrepreneur ne reçoit aucune motivation pour expliquer le refus de la banque. Le SNI explique :

« Il y a presque deux ans, les banques se sont pourtant engagées à donner une réponse motivée, claire et précise dans les quatorze jours de la demande de crédit. Une réponse motivée peut être utile quand une demande de crédit est refusée. Cette motivation permet aux entrepreneurs de modifier leur dossier afin de quand même obtenir un financement. »

 

Le SNI insiste donc auprès du gouvernement pour que les conditions de crédit soit assouplies en faveur des entrepreneurs.