Le prix Rise récompense trois jeunes entreprises innovantes

Domobios, Real Impact Analytics et The Biotech Quality Group ont remporté le prix Rise ce mardi. C’est la ministre bruxelloise de l’Economie Céline Fremault qui a récompensé ces jeunes entreprises innovantes.

RiseLe prix Rise (Jeunes Entreprises Innovantes) qui vient de récompenser ces trois entreprises en est aujourd’hui à sa troisième édition consécutive. Organisé par Innoviris, l’institut bruxellois de la recherche et de l’innovation, ce prix a pour but de soutenir le développement de jeunes entreprises à haut potentiel technologique et présentant les meilleurs plans stratégiques d’innovation.

L’enveloppe totale octroyée par ce prix s’élève à 891.000 euros qu’il faut répartir entre les trois lauréats sur une période de maximum trois ans.

Les lauréats

Domobios

Domobios est une spin-off de l’UCL et de l’ULB qui s’est spécialisée dans la lutte contre les nuisibles domestiques en mettant sur pied des produits qui ne contiennent aucun biocide. L’entreprise a obtenu une enveloppe de 291.000 euros dans le but d’élargir sa gamme de produits. Plus d’infos : www.domobios.com

Real Impact Analytics

Real Impact Analytics a quant à elle remporté une enveloppe de 300.000 euros. Cette entreprise fournit des services de « business intelligence » dans le secteur des télécommunications et dans les pays émergents. Cette enveloppe devrait permettre à l’entreprise de gagner des parts de marché et de développer de nouveaux produits. Plus d’infos : www.realimpactanalytics.com

The Biotech Quality Group

Cette entreprise a, elle aussi, obtenu une enveloppe de 300.000 euros grâce à ce prix. Spécialisée en conseil en Assurance Qualité pour le secteur bio-pharmaceutique, l’entreprise devrait utiliser cette enveloppe afin d’étendre et de parfaire sa gamme de services. Plus d’infos : www.thebiotechqualitygroup.com

Lors de la remise de ces prix, la ministre bruxelloise de l’Economie a insisté sur l’importance de la recherche, du développement et de l’innovation « pour la vitalité à moyen terme du tissu économique et social de la Région bruxelloise ».

Source : RTBF