Qui doit payer les chaussures de sécurité des salariés

Cette article sur les chaussures de sécurité vous informera sur les lois et tout ce qu’il faut savoir sur les équipements de protection dans le secteur du travail industriel. En effet, avant de s’engager dans le milieu de travail, salarié et employeur devront prendre connaissance des lois qui régissent les équipements de travail. Selon le domaine de travail, il est difficile de gérer les équipements de protection individuelle.

epi

Les engagements des employeurs sur l’utilisation des EPI

Avant d’entrer dans les détails de la loi sur les EPI, il existe quelques principes que les employés devront respecter. A l’exemple de la rémunération régulière de ses employés, ou encore leurs donner les équipements nécessaires pour la réalisation de leur travail.

Selon la loi régissant l’utilisation des équipements de protection individuelle, telle la chaussure de sécurité, l’employeur devra fournir gratuitement les EPI. Toutefois, les équipements devront aussi être utilisés conformément à leur conception et devront également remplacés lorsque la date limite d’utilisation sera expirée. Les chaussures de travail qui sont donc classées en tant qu’EPI doivent être portées obligatoirement sur les lieux de travail dites zones protégées.

L’employeur est à la charge des chaussures de sécurité de ses salariés

En tant que premier responsable de ses salariés, l’employeur doit avant tout fournir gratuitement les équipements nécessaires surtout pour les salariés travaillant sur terrain. Les chaussures de sécurité choisis par l’entreprise doivent aussi être adaptées et appropriées aux risques. De ce fait, l’employeur doit mettre à disposition des travailleurs les chaussures de sécurité qu’ils devraient utiliser mais aussi veiller à leur réelle utilisation. Comme l’employeur sera à la charge des chaussures de sécurité de ses salariés, ils doivent aussi inciter les salariés à veiller à leur état et leur entretien au quotidien. Chaque entreprise se doit donc d’informer, de former et d’instruire son personnel sur l’usage des Equipements de Protection Individuelle.

Quand l’employeur sera à la charge des chaussures de sécurité ?

L’entreprise est dans l’obligation d’acheter les chaussures de sécurité pour ses salariés lorsque la zone de travail est soumise à des risques. On peut par exemple parler de risques de perforation, de chute, ou d’exposition à des produits chimiques sur le terrain. L’employeur ne sera pas seulement en charge de l’achat des chaussures de sécurité pour ses employés mais s’occupera aussi de leurs entretiens, ce qui impose aussi des coûts considérables. La loi et le code du travail imposent aussi les employeurs à prendre en charge de l’achat des bottes de sécurité et de leur entretien sous peine d’être puni par l’inspection du travail en cas de délit. D’autre part, le salarié se doit aussi de respecter les règles de sécurité exigées par l’entreprise en utilisant les chaussures de sécurité sur le chantier. Par contre, si le salarié réalise un contrat d’intérimaire, il doit payer ses propres chaussures de sécurité sachant qu’il travaillera ensuite pour une autre société. Toutefois, la société qui prendra un employé intérimaire devra aussi lui attribuer une prime pour qu’il puisse acheter ses propres chaussures de sécurité.