La sobriété énergétique : conseils et pistes à adopter

La sobriété énergétique : conseils et pistes à adopter

La sobriété énergétique, on voit ce mot apparaitre partout dans les journaux, à la télévision, sur les panneaux publicitaires.
En effet, cette nouvelle expression arrive sur la place publique pour nous parler de la réalité à laquelle nous allons devoir faire face. Les factures énergétiques ne cessent de s’envoler. Les gouvernements prennent des décisions assez radicales et on nous annonce un hiver comme jamais nous ne l’avons connu. 

Dans un contexte de crise, démêlons ce terme et voyons ensemble les gestes à adopter. 

La sobriété énergétique, c’est quoi exactement ?

Aujourd’hui, nous vivons une période particulière. Le dérèglement climatique arrive plus tôt que prévu. La dépendance énergétique fait s’envoler les prix des matières premières. Les ressources naturelles ne sont pas suffisantes pour couvrir nos besoins. Le pouvoir d’achat réduit et l’inquiétude monte.

Dans ce contexte, une notion revient régulièrement : la sobriété énergétique. 

Une notion qui veut se positionner comme une solution pour éviter le pire cet hiver : le blackout !
En d’autres termes, la sobriété énergétique, c’est une démarche pour mieux consommer les différentes énergies comme l’électricité, le gaz, … Des efforts à mettre en place sans détériorer notre confort de vie.

Cela se traduit par la diminution de son thermostat de chauffage, préférer le vélo à la voiture, ne pas oublier de couper ses appareils lorsque l’on n’est pas à la maison, …

Pour atteindre cette sobriété énergétique, il convient de transformer les habitudes des citoyens pour repenser la consommation mais également repenser les espaces et la rénovation des bâtiments en vue d’une baisse de consommation générale.

C’est aussi inculquer et intégrer dans les mœurs les éco-gestes qui sont aussi bon pour les factures que la planète !

Et si les problèmes géopolitiques et économiques actuels, nous poussait à enfin prendre les décisions qu’il faut pour le climat !

Aller vers la sobriété énergétique : les gestes à adopter.

Pour anticiper le pire, il convient de prendre dès aujourd’hui des bonnes habitudes aussi nommé éco-gestes ! En voici quelques-uns !

  • Débrancher les appareils.
    Le four, la machine à café, la télé, … Voici des objets du quotidien que l’on ne débranche jamais. Des appareils qui non utilisés finissent pas peser un peu plus lourd sur la facture. Alors, on y pense et on débranche les appareils que l’on n’utilise pas !
  • Changer vos ampoules pour des LED.
    Il est temps d’éclairer à moindre cout, alors on investit dans des LED. Et quand cela n’est pas indispensables, on n’allume pas ! Pourquoi ne pas privilégier quelques bougies pour l’ambiance par exemple !
  • Consommer local
    Consommer local et de saison, cela participe aussi à la sobriété énergétique. Ainsi, vous faites vivre les commerçants de votre quartier et les aliments auront une empreinte carbone plus faible car ils sont élevés près de chez vous !
  • Diminuer son chauffage à 19°.
    C’est un peu la grande mesure des gouvernements. Mais diminuer son chauffage et ajouter un pull peut faire la différence. Alos, cet hiver, on craque pour des plaids, des coussins bien chauds, des grosses chaussettes et on se love dans nos nouveaux pulls !
  • Changer la façon de se déplacer.
    Un petit trajet ? Privilégier le déplacement à pied ou encore à vélo plutôt que de prendre votre voiture pour quelques minutes !
  • Récupérer l’eau de pluie.
    La filtration de l’eau de pluie permet de décharger les nappes phréatiques et de réaliser des économies. Une économie à long terme d’énergie et sur vos factures aussi ! Sans oublier que cela est un atout en période de sécheresse.

Voici quelques conseils à adopter et à garder ! Alors, on s’y met ? !