Le Bureau fédéral du Plan a réalisé une étude commandée par les quatre ministres belges en charge de l’Energie. Il en ressort que le passage à un système énergétique 100% renouvelable à l’horizon 2050 serait envisageable et qu’il aurait le potentiel de créer des dizaines de milliers d’emplois d’ici 2030.

Les avantages d'un système énergétique 100% renouvelable C’est Trends Tendance qui le révélait mercredi matin sur son site internet : le Bureau fédéral du Plan a mené une étude concernant le passage à un système énergétique basé à 100% sur les énergies renouvelables d’ici 2050. Ce système énergétique impliquerait de produire de l’énergie verte tant pour les besoins en électricité que pour les besoins de chauffage, d’éclairage, d’eau chaude, etc.

Le Bureau fédéral du Plan a mené cette étude en partenariat avec l’ICEDD (Institut de Conseil et d’Etudes en Développement Durable) et le VITO (Vlaamse instelling voor technologisch onderzoek). Après un an de travaux, ils sont arrivés à la conclusion que le passage à un système énergétique 100% renouvelable est techniquement possible, même si son prix n’est pas anodin.

Les avantages de passer à une énergie 100% renouvelable

Si passer entièrement à ce type d’énergie d’ici 2050 aura un coût indéniable, les avantages d’un tel système ne sont pas à négliger. En effet, d’après l’étude du Bureau du Plan, un système énergétique 100% renouvelable permettrait de diminuer de manière spectaculaire les émissions de gaz à effet de serre et verrait notre dépendance aux importations de combustibles fossiles (pétrole, charbon, gaz naturel, etc.) baisser considérablement.

En outre, un système de ce type devrait permettre de créer plusieurs dizaines de milliers d’emplois dans le secteur. Entre 21.000 et 65.000 d’après l’étude.