Quand les spin-offs de l’ULg créent 1.500 emplois !

Depuis la création de ses premières entreprises, les spin-offs, l’Université de Liège est parvenue à valoriser la recherche et à créer de l’emploi.

Crédit : ULg

Cela fait maintenant plus de 30 ans que l’Université de Liège a commencé à créer de spin-offs, ces entreprises liées à l’Université. Car faire de la recherche était une chose, mais il a également fallu trouver un moyen de valoriser économiquement cette recherche. Et c’est ce que les spin-offs ont réussi à faire en créant de l’activité et de l’emploi.

Depuis le début des années 80, l’Université de Liège a créé une centaine de spin-offs, 110 exactement si on ajoute celles de campus de Gembloux et d’Arlon, récemment intégrés à l’ULg. Un total qui s’apparente à près de la moitié du total des spin-offs de la Fédération Wallonie-Bruxelles !

Aujourd’hui, 76 entreprises sont toujours actives et elles génèrent plus de 1.500 emplois. Une belle réussite donc pour l’Université qui a mis sur pied des petites spin-offs comme des entreprises comptant jusqu’à 300 employés.

Ces spin-offs rapportent donc de l’argent à l’Université via les brevets et les licences ou encore à travers les prestations pour des tiers.

En additionnant tous ces capitaux, l’ensemble des entreprises pèserait au total près de 500 millions d’euros. Une belle réussite donc pour l’ULg.

Via L’Avenir

Articles similaires: