Quelles sont les causes de la stérilité masculine?

L’imaginaire collectif associe bien souvent les mots « infertilité » et « femme », sans se douter que l’homme peut également en être responsable. Le saviez-vous? Des études ont démontré que l’infertilité provenait à 33% de la femme, à 39% des deux membres d’un même couple et à 20% de l’homme. Avez-vous une idée de quelles peuvent être les causes de l’infertilité masculine? Voyons cela plus en détails… 

Si dans 30% des cas, les causes de stérilité masculine restent à ce jour méconnus, les 70% restants se subdivisent comme suit :

  • Dans certains cas, l’infertilité masculine s’explique par la présence d’obstacles sur les voies génitales, obstruant du même fait l’écoulement du liquide séminal. Ces « obstacles » peuvent être dus à une anomalie génétique.
  • La stérilité masculine peut également être causée par une varicocèle, soit une dilatation des veines du cordon spermatique, ne permettant que difficilement au sang de se mouvoir.
  • Les infections sont également à mettre en cause puisqu’elles sont responsables de 5% des problèmes d’infertilité masculine.
  • Le problème peut également se situer au niveau de la spermatogenèse en cas de troubles endocriniens ou hormonaux.
  • Certains hommes peuvent également présenter des problèmes immunitaires induisant la production d’anticorps qui agissent sur leurs propres spermatozoïdes.
  • Si l’homme a du faire face, par exemple, à un traitement afin du lutter contre le cancer, il est possible que la production de spermatozoïdes en ait été impactée.
  • Enfin, certains facteurs environnementaux peuvent également être en cause : radiothérapie, consommation d’alcool ou de tabac,…

Vous l’aurez compris, la stérilité masculine peut être induite par de multiples et diverses causes. Heureusement, dans certains cas, des solutions existent. Certains compléments alimentaires permettent notamment de lutter contre l’infertilité masculine.

Qu’ils résident d’un problème chez l’homme ou chez la femme, la stérilité n’est jamais aisée à surmonter. Pour avancer, le soutien, la communication et le positivisme sont bien souvent la clé.