Etude : Y a-t-il trop de surfaces commerciales en Wallonie ?

Une étude réalisée par l’Université de Liège indique qu’il y aurait trop de surfaces commerciales en Wallonie, et plus précisément en périphérie des villes wallonnes. D’après cette étude, l’abondance de l’offre commerciale affaiblit le commerce au sud du pays.

consommateurs-thinkstockLe quotidien économique et financier francophone L’Echo a annoncé ce samedi dans ses colonnes qu’une étude menée par l’Université de Liège et intitulée « Atlas du commerce en Wallonie » indique qu’il y aurait trop de surfaces commerciales en Wallonie.

Alors qu’elle ne sera publiée que ce mardi 18 février, L’Echo indique déjà que 13% des surfaces commerciales sont vides en Wallonie alors qu’un pourcentage raisonnable se situerait aux alentours de 5 à 10%. Pire : pour des villes comme Charleroi, Huy, Eupen ou Jemappes, ce taux d’inoccupation monte à plus de 20%.

Un développement insuffisamment contrôlé

L’étude annonce que 32.000 points de vente existent en Wallonie pour un total de 6.138.000 mètres carrés. D’après les chercheurs, le problème principal de la Wallonie réside dans le fait que le développement de ces centres commerciaux n’a pas été suffisamment contrôlé ces dernières années.

Entre 2010 et 2012 environ 200.000 mètres carrés de surfaces commerciales ont été construits mais 10% de cet espace ne serait toujours pas occupé à cause d’une mauvaise visibilité et/ou accessibilité.

Source : L’Echo