Google, leader des moteurs de recherche, perd (un peu) de terrain aux USA

google-yahooLe moteur de recherche de Google est actuellement l’outil de plus utilisé par les internautes de par le monde pour effectuer des recherches sur internet. Mais au cours du mois de décembre, Google a perdu des parts de marché aux Etats-Unis à cause d’un partenariat entre son concurrent Yahoo! et le navigateur Firefox. Pourtant, la suprématie de Google est loin d’être en péril.

A l’heure actuelle, le moteur de recherche de Google détient plus de 90% des parts de marché dans la majorité des pays européens (notamment la Belgique, la France, la Suisse, la Grande-Bretagne ou encore le Portugal) mais sa suprématie est (légèrement) moins marquée aux USA où il compte en moyenne entre 65% et 70% des parts de marché (devant les moteurs de recherche Bing et Yahoo!).

Afin de concurrencer l’ogre Google, Yahoo! a noué un partenariat avec le navigateur Firefox à la fin du mois de novembre. Son objectif: placer Yahoo! comme moteur de recherche par défaut sur Firefox et ainsi capter une partie des utilisateurs de Google.

Quand Yahoo! cherche à prendre les utilisateurs de Google

D’après les dernières données concernant les parts de marché aux Etats-Unis, il semblerait que la démarche de Yahoo! ait porté ses fruits puisque ce dernier a gagné des parts de marché au cours du mois de décembre. Les statistiques de ComScore parlent d’une perte de 1,6 point de Google au profit de Yahoo!

Toutefois Google ne semble pas en rester là puisque le moteur de recherche a récemment communiqué aux internautes les méthodes les plus rapides pour changer de moteur de recherche par défaut sur les différents navigateurs. Il se pourrait donc bien que les variations remarquées au cours du mois de décembre se marquent mois pour le mois de janvier ou même qu’elles suivent une tendance inverse, au profit de Google cette fois.

Google toujours solide leader en Europe

Si ces variations ont été remarquées aux Etats-Unis, elles n’ont pas touché l’Europe car le partenariat entre Firefox et Yahoo! n’incluait pas le vieux continent. En d’autres termes, cela veut dire que si on souhaite gagner de la visibilité sur les moteurs de recherche en Europe, c’est toujours bel et bien sur Google qu’il faut se concentrer!

Pour aller plus loin sur le sujet ou pour recevoir des conseils en référencement sur les moteurs de recherche, rendez-vous sur expeteo.com

Responsable éditorial pour Businews.be