Nanowaves : un produit innovant pour les bateaux

Conçu grâce aux partenariats entre une entreprise francophone, une entreprise flamande et des chercheurs de l’université de Mons, Nanowaves permet de lutter contre les végétaux qui s’accumulent sur les coques des bateaux.

made-in-belgium-nanowavesPour les adaptes de virées en mer et pour tous les propriétaires de bateaux, le fouling marin est un phénomène bien connu et plutôt embêtant qui désigne la tendance des algues, des mollusques marins et des végétaux de s’accrocher aux coques des bateaux. Dorénavant, grâce à Nanowaves, un produit non polluant, les végétaux auront du mal à s’accrocher aux coques et la peinture ne s’enlèvera pas au fil des mois.

L’importance d’éviter les produits toxiques

La caractéristique principale de la peinture Nanowaves réside dans le fait qu’elle est non polluante, contrairement aux nombreux produits toxiques qu’on trouve sur le marché pour lutter contre ce problème.

Ce produit innovant provient d’un partenariat entre différentes structures parmi lesquelles on trouve l’université de Mons qui a eu l’idée d’intégrer des nanotubes de carbone à une peinture. Après cinq années de développement en partenariat avec Nanocyl, une entreprise wallonne spécialisée dans le domaine des nanotubes de carbone, les chercheurs ont obtenu une peinture non polluante qui présente des irrégularités invisibles à l’œil nu mais ne permettant pas aux micro-organismes marins d’y adhérer.

Pour obtenir un produit terminé, l’entreprise gantoise Lippens a mis la main à la pâte puisque cette dernière est spécialisée dans les peintures industrielles. C’est donc au sein de cette entreprise que la peinture est fabriquée.

Le marché sur lequel va se lancer Nanowaves est immense puisqu’il va aussi bien toucher des cargos que des bateaux de plaisance. Rien qu’en Europe, il y aurait 27 millions de yachts…

Source : RTBF