SD Worx vient de publier son enquête trimestrielle concernant les prévisions d’emploi et annonce que 24% des PME souhaitent à nouveau engager. C’est une augmentation de 5% par rapport aux prévisions précédentes.

travail-thinkstock

Crédit : Thinkstock

Serait-on en train de sortir petit à petit de la crise économique et financière qui a démarré il y a de cela cinq ans ? Même si nous n’y sommes pas encore, certains signes sont encourageants et montrent que nous sommes sur la bonne voie.

Parmi ces signes, le fait que 24% des PME souhaitent à nouveau engager du personnel, soit une augmentation de 5% par rapport aux prévisions précédentes de SD Worx, la meilleure prévision depuis septembre 2012 et surtout une première augmentation depuis deux ans !

La prudence reste de mise

Evidemment, cette conclusion ne doit pas faire occulter l’autre partie du rapport. Car si 24% des PME souhaite aujourd’hui engager à nouveau, 76% n’y pensent toujours pas. Il faut donc prendre ces chiffres avec des pincettes car cette volonté d’engager n’est pas non plus toujours synonyme d’engagements.

Lorsqu’on analyse ces chiffres avec plus de précision, on remarque également que sur les 24% des PME souhaitant engager du personnel, seul 7% pensent effectivement à s’étendre puisque les 17% restant ont l’ambition de recruter pour remplacer des départs.

On trouve moins rapidement le candidat idéal

Autre point mis en évidence par ce rapport publié par SD Worx : les PME belges sont plus pessimistes qu’auparavant lorsqu’on leur demande si elles pensent trouver le bon candidat rapidement. En effet, lors du précédent rapport datant de juin 2013, les PME pensaient majoritairement trouver un candidat idéal pour l’offre (54%) alors qu’elles ne sont plus que 43% à le penser aujourd’hui.