Nos confrères du Soir annonçaient samedi dans leurs colonnes que l’insécurité de l’emploi pousse les Belges à vouloir changer de travail. Ce nombre a augmenté de près de 25% en un an.

Plus de Belges rêvent de changer de travail

Crédit : Thinkstock

Le nombre de Belges qui souhaitent changer de travail à cause de la situation de l’emploi (plutôt insécuritaire) a augmenté de 24,8% en un an selon les chiffres de l’enquête 2012 sur les Forces de travail du SPF Economie. Cependant, si cette évolution est importante, par rapport à l’ensemble des travailleurs, cette proportion reste assez faible. En effet, les Belges qui veulent changer de boulot étaient 26.122 en 2012 (pour 20.928 en 2011).

Toujours selon Le Soir, l’insécurité du monde du travail se refléterait par l’évolution du nombre de personnes qui souhaiteraient changer de travail pour obtenir de meilleures conditions. Or, ce taux a connu une baisse importante entre 2011 et 2012 : -15%. L’enquête montre également que les hommes et les femmes sentent un même niveau d’insécurité de l’emploi car il y a autant d’hommes que de femmes qui souhaitent changer de travail à cause du risque de la perte du leur.