Ces dernières années, de nombreux scandales ont éclaté concernant les différentes protections hygiéniques jetables, pourtant considérées comme une véritable révolution à l’époque. Des poisons et produits chimiques contenus dans les serviettes, des chocs toxiques provoqués par des tampons,… tous ces sujets ont contribué à la remise en question de nombreuses femmes quant à leur type de protection. À cela, se sont ajoutées les questions sur l’impact des déchets sur l’environnement. Afin de retrouver une bonne santé et de limiter leurs déchets, bon nombre de femmes remettent les serviettes hygiéniques lavables au goût du jour !

Historique des serviettes hygiéniques

L’utilisation de protections hygiéniques remonte en fait à l’Antiquité. Les femmes utilisaient alors de l’ouate ou des compresses en guise de « tampon ». Au fur et à mesure des époques, les protections ont disparu et réapparu. C’est au 19ème siècle, lorsque Pasteur évoque l’importance de l’hygiène, que les protections hygiéniques vont entrer réellement dans notre quotidien.

La serviette hygiénique lavable a fait son apparition dans les années 1920 pour laisser places aux protections jetables dans les années 60, plus pratiques alors.

Ce n’est qu’à partir de l’an 2000 que d’autres alternatives ont fait leur entrée sur le marché. Parmi celles-ci : la coupe menstruelle, la culotte de règles et la serviette hygiénique lavable, qui signe son grand retour !

En termes de chiffres, on peut compter qu’une femme a en moyenne ses règles 2400 jours au cours de sa vie. En utilisant des protections jetables, elle utilise ainsi près de 15 000 serviettes, ce qui provoque tout autant de déchets et un coût considérable.

Les matériaux lavables des protections hygiéniques se sont forcément développés depuis les années 20. Il est aujourd’hui facile de se procurer des serviettes hygiéniques lavables de bonne qualité et fiables. Bien que leur coût de départ est plus important qu’un paquet de serviettes jetables, il est important de considérer cet achat comme un investissement.

En optant pour des serviettes hygiéniques lavables, plus aucun déchet n’est produit. De plus, la serviette a une durée de vie qui permet une parfaite rentabilité ! Que demander de plus ?!

Quel type de serviette hygiénique lavable choisir ?

S’il existe de nombreuses marques de serviettes hygiéniques, il est tout de même important d’être critique sur la question. Choisir des matériaux de qualité sera autant bénéfique sur votre santé que sur la durée de vie de la serviette hygiénique lavable.

Privilégiez donc des serviettes hygiéniques lavables en coton bio. Elles seront ainsi plus douces, plus confortables et dépourvues de produits nocifs. Intéressez-vous également à des marques spécialisées en protections hygiéniques lavables afin de profiter d’équipement de qualité.

Attardez-vous ensuite sur les différentes épaisseurs possibles des serviettes hygiéniques lavables. Selon votre cycle, il est évidemment nécessaire de choisir des serviettes adaptées à votre flux.

Enfin, choisissez des serviettes hygiéniques sans parfum. Le sang des règles n’a pas d’odeur. Le parfum contenu dans les serviettes jetables provoque les éventuelles mauvaises odeurs que vous pouvez remarquer.

Comment laver ses serviettes hygiéniques lavables ?

Le lavage des serviettes hygiéniques lavables peut en rebuter plus d’une. Pourtant, laver sa serviette hygiénique lavable est simple comme bonjour !

Durant la journée, lorsque vous changez de serviette, placez celles utilisées dans un petit pochon. Le soir, déposez vos serviettes usagées dans un petit bac rempli d’eau froide, laissez-les tremper toute la nuit ou quelques heures. Passez-les ensuite à la machine à laver sur lavage à la main… Le tour est joué !

Veillez à avoir bien sûr assez de serviettes pour que le roulement se fasse le plus simplement possible.

Envie d’en savoir plus sur la féminité et la fertilité des femmes ? Consultez nos différentes articles.