La contraception pour les hommes : bonne ou mauvaise idée ?

La contraception pour les hommes : bonne ou mauvaise idée ?

La pilule pour homme… Voilà un sujet qui fait débat. 
La pilule contraceptive pour les hommes, un traitement qui fait l’objet de nombreuses recherches scientifiques depuis de nombreuses années. Des essais stoppés et puis repris mais nous n’en voyons toujours pas l’ombre d’une commercialisation. Et si, on prenait un pas de recul pour penser à cette alternative ? 

La contraception masculine : le partage des responsabilités ?

La pilule, un dossier sensible. Si les féministes se sont battues pour l’obtenir, elle ne représente pas la panacée. En effet, efficace pour contrôler la maternité, elle n’est pas sans risque pour la santé. Diminution de la libido, dépression, augmentation des risques de thromboses, …. les effets secondaires de la pilule chez les femmes représentent une sacrée lecture sur une notice écrite en tout petit.

De plus, la prise de la contraception est une charge qui pèsent uniquement chez les femmes. Un traitement qui demande d’être pris à une heure fixe, chaque jour et un suivi chez le médecin. Sans oublier son cout qui est de moins en moins remboursé avec les années… Comme si le fait de ne pas vouloir d’enfants devaient diminuer avec l’âge ? Quelques aberrations supplémentaires qui pèsent chez les femmes.

Bref, la pilule, c’est une affaire de femmes. Mais ne serait-il pas temps de partager cette charge contraceptive ?

La contraception chez les hommes : un report de problèmes ?

Si la contraception hormonale chez les hommes est encore en cours d’étude… Il existe tout de même certaines solutions comme la vasectomie. Une démarche plus radicale mais qui permet de stopper les indésirables de la contraception féminine.

Bien sûr, il reste à savoir si les hommes sont prêts à passer le pas et prendre aussi leur responsabilité.

Dans le cas de la contraception hormonale, à ce stade, il n’y a pas de miracle. Les effets secondaires chez les hommes seraient similaires à ceux des femmes. Ce qui consisteraient à reporter un problème soit chez l’un soit chez l’autre. Cependant, si cela est trop difficile à gérer pour l’un, ce serait une solution de le passer à l’autre.

Dans tous les cas, la contraception est un choix qui doit se faire ensemble. Car s’il n’y a pas de solution miracle à l’heure actuelle pour éviter les soucis hormonaux et autres désagréments, il est temps de partager la responsabilité et la charge de la contraception ne serait-ce déjà que du cout ! Une vision plus féministe et ancrée dans la société actuelle.

Articles similaires: